Le gouvernement bruxellois prévoit des mesures de soutien aux hôtels et aux appart-hôtels en réponse à la crise du coronavirus.

Le gouvernement bruxellois prévoit des mesures de soutien aux hôtels et aux appart-hôtels en réponse à la crise du coronavirus

Les mesures nécessaires prises dans le cadre de la crise Covid-19 en Belgique mais aussi dans le monde, ont provoqué un arrêt quasi complet de l’industrie touristique. Ce choc concerne particulièrement le tourisme de séjour qui génère annuellement 1,2 milliard € en Région bruxelloise. Un peu moins de la moitié de cette somme (48%) revient aux hébergements. Or, l’estimation du taux d’occupation des hôtels pour les mois d’été (juillet et août) se situe actuellement aux alentours de 8%.

En Région de Bruxelles-Capitale, l’hébergement appartient souvent à des investisseurs ou des fonds financiers internationaux. Les sociétés d’exploitation sont en revanche le plus souvent locales et particulièrement fragiles, puisqu’elles ne possèdent pas d’actif.

Sans revenu depuis le début du mois de mars, de nombreux exploitants risquent donc rapidement de tomber en faillite. Cette situation doit être absolument évitée pour plusieurs raisons: la nécessité de garder une offre complète pour pouvoir accueillir les événements professionnels, la protection des nombreux employés de ces hébergements, le souci d’éviter de créer des chancres urbains et l’image de la capitale européenne.

Dans ce cadre, le Gouvernement bruxellois a décidé de soutenir les exploitants des hôtels et appart-hôtels en leur octroyant une aide exceptionnelle. Celle-ci permettra d’assurer leur survie en vue d’une réouverture dès que les conditions sanitaires le permettront. Elle consiste en une prime forfaitaire de 200€ par chambre, par mois (de mi-mars à fin août) afin de couvrir une partie des frais fixes (gardiennage, maintenance technique, frais de personnel RH, assurances, frais énergétiques, etc.). Cette prime sera octroyée aux hôtels et appart-hôtels selon des conditions précises d’éligibilité.

Par ailleurs, un montant de 600.000€ sera octroyé au Centre de formation Horeca Be Pro afin d’augmenter l’offre de formation pour le personnel Horeca. Ceci permettra d’accroître leurs compétences, d’accompagner les travailleurs ou les chercheurs d’emploi du secteur et de les soutenir dans leur reconversion professionnelle.

Source: communiqué du Ministre bruxellois des Finances, du Budget, de Fonction publique et de la Promotion du multilinguisme

Restez au courant

Rejoignez nos 25.000 abonnés et recevez gratuitement, toutes les deux semaines par mail, des articles de fond, des conseils pratiques, des portraits d’entrepreneur(e)s inspirant(e)s, des infos économiques, ainsi qu’un aperçu des séminaires à ne pas manquer et des événements de networking à Bruxelles.